Les Céphalopodes
Sub Reportages
Sub Reportages
Thème Précédent
Au siècle dernier, les poulpes, ou pieuvres, jouissaient d’une détestable réputation. Victor Hugo les décrivait d’ailleurs en ces termes : « La griffe ou la dent, c’est l’animal qui entre en vous ; la ventouse, c’est vous qui entrez dans la bête… ». Loin de cet imaginaire fantastique (et erroné), le poulpe reste pour le plongeur un compagnon de plongée timide, sensible et craintif, bien que très curieux, ce qui cause parfois sa perte. Il se distingue de ses proches cousins et cousines les seiches et les calamars par le nombre de ses bras. C’est un octopode (8 bras) alors que seiches et calamars sont des décapodes (10 bras).
Animal sacré
seiche méditerranée
Cependant, il existe bien dans l’embranchement des mollusques de véritables monstres : ce sont les calamars géants qui livrent de titanesques combats contre leurs ennemis de toujours, les cachalots. Certains n’ont jamais été observés, et l’on ne peut que les imaginer en extrapolant leur taille au vu des empreintes laissées sur la peau des cachalots, ainsi que par les restes contenus dans leurs intestins. Une équipe de scientifiques japonais vient tout récemment de réussir à les filmer, ce qui n’avait jamais été réalisé auparavant. Leur monde reste encore un mystère pour nous …
Pieuvre à 6 Pattes ?
Les Poulpes, seiches et calamars
>>>
calamars mer rouge pieuvre du Pacifique Nord poulpe réunion Les mérous Les épaves Les requins les murènes
Thème Suivant
Accueil
Premier thème